Exposition réalisée en coproduction avec Les Gémeaux / Sceaux / Scène nationale, avec le soutien d?Arcticpaper, sérigraphie Publidécor

   

du 16 janvier au 10 avril 2004

Michel Bouvet
"Affiches, esquisses et autres voyages"


Attention ! Cette nouvelle exposition de la Galerie Anatome est consacrée à l?affichiste, sans doute aujourd?hui le plus connu en France et à l?étranger. Pourquoi Michel Bouvet bénéficie-t-il d?une aussi belle notoriété auprès du public et d?une telle reconnaissance auprès de ses pairs ? Pour moi, cela tient d?abord au fait que l?oeuvre de Michel Bouvet se situe dans la grande tradition de l?affiche française, s?inscrit pleinement dans la filiation des peintres affichistes comme Toulouse-Lautrec ou celle des grands maîtres comme André François ou Savignac. Son pouvoir de séduction réside aussi dans la virtuosité très contemporaine avec laquelle il joue et se joue de toutes les formes d?expression, de toutes les techniques : celles du dessin, du collage, de la photographie, du montage, de l?écriture. Sur ce plan, le langage visuel de Bouvet prend tout simplement une dimension universelle.

Ce qui me touche personnellement, c?est l?extraordinaire capacité de Michel Bouvet à jouer aussi, mine de rien et souvent avec humour, avec nos représentations intimes. Regardez bien : au-delà de la commande et de son sujet, chacune de ses créations déroule une dramaturgie particulière. Un objet détourné ?le surréel?, dit-il , un rapport de couleurs vives, la puissance d?évocation d?un mot, d?une typo? et Bouvet devient le scénographe de nos émotions. Une affiche de Michel Bouvet, c?est un peu comme une chanson de Piaf ou de Brel, elle nous raconte toujours une histoire. Je crois finalement que c?est cette extrême sensibilité qui explique le grand rayonnement de son travail. Chez Michel Bouvet, moins que chez tout autre, on ne peut séparer l?homme de la vie. C?est un tout.

Et la Vie, chez lui, c?est le plaisir du partage. C?est en tous les cas le sens qu?il faut donner à son engagement d?enseignant, à la relation particulière qu?il a su nouer avec les jeunes générations d?étudiants de l?ESAG/Penninghen. C?est aussi celui qu?il faut accorder à sa passion du voyage. Michel Bouvet a très tôt parcouru le monde à la manière de Nicolas Bouvier : pour mieux connaître les hommes. Et le monde et les hommes le lui ont bien rendu, qui de Prague à Santiago du Chili, de Varsovie à Asunción, de Bucarest à New York, ont accueilli ses expositions, admiré et fêté ses affiches. ?Une main pour donner, une main pour recevoir? : Michel Bouvet aurait pu faire sienne la maxime de Le Corbusier. Tout cela avec une infinie gentillesse et une grande pudeur.

Marie-Anne Couvreu

Michel Bouvet, "un créateur en plein accord avec ses convictions"

Quelques images de Michel Bouvet